samedi 10 mars 2007

Des nouvelles de belgique...

Nous sommes parti en voiture ce jeudi 17h et sommes arrivés chez mes parents à 23h30'

Le lendemain à 15h30 nous avons signé l'acte définitif de vente de notre Villa. Voilà encore une étape de franchie !



Aujourd'hui Samedi, je prends l'avion pour Genève. Nath et les enfants restent encore un peu au pays et devraient me rejoindre lundi ou mardi soir...

Ca ma fait bizarre de rentre au pays et beaucoup de bien de revoir ma famille.

Malheureusement je n'ai pas eu le temps de voir mes amis :-(

En parlant d'amis, mon pote François passera lundi midi me voir au boulot. Il va voir ses parents dans le sud de la france et en profite pour faire un crochet par Genève ! Sympa non ?

Voilà pour aujourd'hui...

@++

PS : J'ai activé la modération des commentaires, afin d'éviter les commentaires annonymes qui commencaient à m'agacer...

PS2 : Les photos représente un folklore bien de chez moi : Les gilles et le carnaval... un peu d'infos ci-dessous :




LE CARNAVAL DE BINCHE

Depuis des siècles, Binche célèbre le renouveau du printemps. Son Cycle carnavalesque s’étale sur six semaines pour aboutir aux trois jours gras.De génération en génération, les rites ancestraux se transmettent. Il s’avère incon cevable que le gille évolue en dehors du temps (49 jours avant pâques) et du lieu (Binche, cité natale des gilles) prescrits par la tradition : les GILLES DE BINCHE NE SE DEPLACENT DONC JAMAIS.Binche, cité médiévale, constitue un cadre idéal pour le déroulement de son carnaval. Le dimanche gras, des milliers de costumes de fantaisie - revêtus par les futurs gilles du mardi – animent les rues de la ville. Le lundi gras, journée plus intime, sera célébré par les jeunesses au son aigrelet des violes, le matin, et des tambours et des cuivres, l'après – midi. Le mardi gras est la seule journée de sortie des gilles. Ce roi d’un jour perpétue avec respect des rites ancestraux. Le matin, le gilles porte ce curieux masque de toile cirée : ce «grand – prêtre » n’agit pas en son compte personnel, il convient donc qu’il soit anonyme. L’après – midi, coiffé de son superbe chapeau de plume d’autruche, il offrira des oranges par milliers. La journée se clôturera par un feu d’artifice sur la Grand’Place mais, jusqu’au mercredi des cendres, le gille martèlera nos pavés ronds.Toute la population vit intensément son carnaval. L’authenticité de son gille et de sa tradition est jalousement protégée par tous. Sa ville et son folklore sont les deux points sensibles du Binchois pour qui «I n’a qu’in Binche au monde » !



6 commentaires:

Beo a dit…

Bon retour alors: ça fait rapido la visite mais cette étape de franchie doit vous enlever un grand poids!

Dario chez les Helvètes a dit…

On est Samedi, 22h200'. Il y a 20 minutes que je suis rentré. Le vol c'est bien passé et ma famille me manque déjà...

Beo: Oui c'est un poid de moins et une attache de moins aussi...

lancelot a dit…

Tu verras d'ici quelques années cette impression bizarre ve encore en s'accentuant.

Tofsi a dit…

Bon retour parmis nous. Etape difficile mais importante pleines d'attaches qui semblent disparaître mais tu verras qui reste bien au-delà.

Beo a dit…

Je m'amuse comme une gamine à tager mes pièces musicales préférées sur Last.fm, he he!

Rora a dit…

Hep parrain :p contente de voir que tout se passe bien pour toi ! ça m'a fait plaisir que vous veniez tous puis une fois de plus tu m'as bien fait rire ( pour rappel : star ac turque et chaine de glace lol ect ect ) aujourd'hui ici c'était la st grégoire .. papa qui demande à Nico de chanter : Nous n'avons jamais vu st grégoire si bien fondu .. lol il connait magnifiquement bien les paroles n'est ce pas ?! lol enfin voilà gros bisous à bientot .. sympa les petits gilles :p pour info cette semaine c'est celui de chapelle et de la louvière : ça c'est du carnaval !! betch (k)