lundi 14 mai 2007

Balade à Yvoire

Après un samedi de repos, un dimanche de balade...

Ci-dessous un 1er aperçu en vidéo...les photos et le récit plus tard.



La musique est de King Crimson. Le morceau s'appelle Epitaph.

Epitaph

The wall on which the prophets wrote
Is cracking at the seams.
Upon the instruments of death
The sunlight brightly gleams.
When every man is torn apart
With nightmares and with dreams,
Will no one lay the laurel wreath
As silence drowns the screams.

Between the iron gates of fate,
The seeds of time were sown,
And watered by the deeds of those
Who know and who are known;
Knowledge is a deadly friend
When no one sets the rules.
The fate of all mankind I see
Is in the hands of fools.

Confusion will be my epitaph.
As I crawl a cracked and broken path
If we make it we can all sit back
and laugh.
But I fear tomorrow I'll be crying,
Yes I fear tomorrow I'll be crying.
et sa traduction :

Le mur sur lequel écrivaient les prophètes

Est entrain de se fissurer.

Sur les instruments de mort

Le soleil brille de tous ses feux.

Lorsque tout homme est tiraillé

Entre les cauchemars et les rêves,

Personne ne mettra la couronne de laurier

Tandis que le silence noie les cris.

Entre les portails d'airain du destin,

On a semé les graines du temps,

Arrosées par les faits de ceux

Qui savent et qui sont connus ;

La connaissance est une amie fatale

Lorsque aucun n'en fixe les règles.

Le destin de toute l'humanité visible

Est entre les mains des idiots.

La confusion sera mon épitaphe.

Tandis que je rampe sur un sentier craquelé et défoncé

Si nous y arrivons nous pourrons tous nous tordre de rire.

Mais je crains de pleurer demain,

Oui je crains de pleurer demain.



Print this post