vendredi 23 février 2007

5, 4, 3, 2, 1 : Le questionnaire des expats...

Encore un petit questionnaire... (merci Beo)


5 choses que vous aimez dans votre nouveau pays.

- La beauté des paysages : chaque jour, la beauté des Alpes, mais aussi celle du Jura m'époustoufle ! Sans parler du lac !

- La propreté

- Le sentiment de sécurité (ici on peut encore voir des enfants jouer dans la rue ou aller à l'école à pieds !)

- L'espace

- Les montagnes

4 choses qui vous manquent de votre ancien pays.


- La famille et les amis

- La guindaille (terme bien belge pour désigner cet esprit fêtard qu'on ne trouve que chez nous ;-)

- Les baraques à frites (ouvertes à n'importe quelle heure pour se faire un bon spécial andalouse en rentrant de guindaille à 4h du mat !) (ici pas de guindaille, pas de baraques à frites et surtout, rien d'ouvert tard...) et aussi les cafés ringards où on peut boire une bonne chope et écouter du Grand-Jojo sur un vieux juke-box pourri ;-)

- Les concerts progs et particulièrement le Spirit Of 66 !!!

3 choses qui vous énervent un peu (ou beaucoup) dans votre nouveau pays.


- Le temps qu'il faut pour se faire accepter : Ici il faut un long temps d'attente et d'observation mutuelle avant de se faire accepter dans un groupe quelqu'il soit. Je suis ici depuis plus de 100 jours maintenant et je commence à peine à avoir des relations 'normales' avec mes collègues... Mais heureusement, il y a un net progres.

- Les radars sur les routes. Il y en a partout !

- Le coût de la vie, surtout en ce qui concerne l'immobilier.

2 choses qui vous surprennent (ou qui vous ont surpris jadis) dans votre nouveau pays.


- Le climat : Mieux que ce à quoi je m'attendais...

- Le système bancaire et fiscal : Non la suisse n'est ni un paradis bancaire, ni fiscal. Les comptes bancaires ne rapportent rien et ils coûtent chers. La fiscalité, tout en étant plus basse qu'en belgique, n'est pas si basse que ça. On est loin du Luxembourg ou de l'Irlande par example. Deux mythes qui tombent...

1 chose dans votre nouveau pays qui vous manquerait terriblement s’il vous arrivait de repartir.


- Les paysages, mais aussi le fait de ne plus être accablé par le poids de la politique et de la gestion interne du pays. Ici, je suis très loin, au sens propre et au sens figuré de ce qu'il se passe en belgique, mais ne me sens pas (encore) concerné par ce qu'il se passe ici... et c'est reposant ;-)


Je passe la main à Mag (qui à horreur de ce genre de questionnaire ;-)), Steph (qui n'arrête pas de râler sur son nouveau pays ;-)) et à Lancelot qui adore la Suisse !

Print this post

6 commentaires:

Beo a dit…

Hihihi! Intéressant ces réponses! Question fêtards... faut pas oublier le Québec qui est très approchant de la Belgique, autant pour la fête, pour la bière que pour les cabanes à frites ;)

tofsi a dit…

Pour te rassurer, pas besoin d'être étranger pour avoir de la dificulté à intégrer un groupe quelquonque.
J'aime bien découvrir mon pays à travers les yeux des autres, très enrichissant

Beo a dit…

Perso: j'ai bien dû mettre 2 ans avant d'être réellement à l'aise -ou de sentir mes collègues à l'aise-; maintenant ça va!

lancelot a dit…

Message reçu 5/5. Je vais m'y mettre la semaine prochaine.

Laurent a dit…

Comme le dit tofsi : c'est toujours intéressant d'avoir l'avis des gens qui vivent ici mais pas depuis toujours.

J'avais beaucoup aimé "The Xenophobic Guide to Switzerland", qui parle justement de toutes les particularités de la Suisse, vues par un expatrié anglais. (Existe aussi pour d'autres pays, d'ailleurs)

Anonyme a dit…

Tu as raison, il faudrait que je me pose les questions, ça serait drôle. J'attends d'avoir trouvé du boulot pour être dans une humeur positive :) Tu sais que j'ai un entretien lundi, je suis trop contente. A+ Steph